Le Centre d’Information, d’Éducation et d’Écoute du CCU

Le Centre d’Information, d’Éducation et d’Écoute du CCU est un pôle d’action sociale qui lutte contre le VIH/SIDA en milieu universitaire et en famille. En effet, alors que sa progression est fortement contenue en Occident (0,3 % de personnes adultes infectées en Europe occidentale et centrale en 2006) le VIH/SIDA est progressivement devenu un problème de développement en Afrique et en particulier en République Centrafricaine.

Père Jean-Pierre GANDAF WALLE, Responsable du CIEE/CCU

Le taux de prévalence chez les jeunes adultes (tranche d’âge de 15 à 24 ans) suffirait à inquiéter les pouvoirs publics sur l’avenir des politiques de développement en gestation ou en cours de concrétisation. Toutefois, l’impressionnant résultat obtenu par certains Etats, y compris en Afrique, fait entrevoir que la pandémie ne relève pas de la fatalité. Une action concertée, rationalisée, sage et généreuse  peut l’endiguer. Aussi, le CIEE/CCU s’est-il résolument engagé contre ce fléau depuis sa création en 2006. Fruit d’un partenariat entre l’UNICEF et les Pères de la Compagnie de Jésus, le CIEE/CCU donne aux jeunes qui en ont le désir et la générosité, les moyens d’acquérir et de promouvoir des attitudes et comportements responsables en matière de sexualité.

Le choix de cette cible se justifie doublement. D’une part, les étudiants appartiennent majoritairement à la frange de la population centrafricaine la plus vulnérable. Leur inexpérience en matière d’affectivité et de sexualité, et la précarité dont sont victimes un certain nombre d’entre eux, les surexposent au VIH/SIDA. En ce sens, toute action d’éducation organisée à leur intention ne peut être que saluée. D’autre part, les étudiants, comme tous les autres jeunes, ont souvent un fort impact les uns sur les autres. Ils sont aussi les références de leur entourage en matière de connaissances. Enfin, ils sont eux-mêmes au seuil d’une vie de responsabilités sociales et familiales. Leur faire acquérir le maximum d’informations et de compétences pour la vie courante, c’est en faire des éducateurs.

Cependant, à l’instar des autres pôles d’activités du Centre Catholique Universitaire de Bangui (Bibliothèque, sessions de formation, groupes d’animation spirituelle, etc.), le CIEE participe de la mission de la Compagnie de Jésus en Centrafrique. Le Responsable du Centre qui est un jésuite, veille à ce que le fonctionnement concret du CIEE s’inscrive dans la vision globale de la Compagnie que l’on peut résumer en ces termes : « Aider les âmes à la suite du Christ pour la gloire de Dieu toujours plus grande ».

I. PRINCIPALES ACTIVITÉS

Les activités du CIEE/CCU peuvent être résumées autour de trois axes principaux :

1er axe : Information-sensibilisation

Le CIEE/CCU est ouvert à toute personne et notamment les étudiants pour toutes les informations nécessaires en matière de lutte contre le VIH/SIDA. En outre, le CIEE procède à des campagnes de sensibilisation à l’Université et les Instituts supérieurs de Bangui. Le CIEE utilise aussi le canal des dépliants, des journaux et des affiches pour l’information et la sensibilisation des jeunes. Ces dernières passent aussi par des activités telles que le lancement des activités (Rentrée Educative) et la commémoration de la Journée Mondiale de lutte contre le VIH/SIDA. Toutes ces activités de sensibilisation s’appuient sur le dynamisme des 14 Clubs Infos Santé repartis dans les Ecoles universitaires de Bangui.

2ème axe : Education-Formation

Le CIEE/CCU forme des pairs éducateurs outillés et qualifiés à travers les différentes formations suivantes : la formation à la pair-éducation, les formations spirituelles, la formation en santé sexuelle de reproduction, la formation en informatique et la formation des conseillers psycho-sociaux.

La formation et l’éducation passent également par les causeries éducatives et les conférences-débats périodiquement organisés.

3ème axe : Dépistage-Orientation-Ecoute

Le CIEE/CCU s’engage aussi à organiser des campagnes de conseil et de dépistage volontaire et anonyme dans les Instituts supérieurs de Bangui. Ce dépistage est suivi par l’écoute, l’orientation dans des centres sociaux et hospitaliers agrées et l’accompagnement psycho-social des personnes infectées pour autant qu’elles acceptent.

II. ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT

Pour son bon fonctionnement, le CIEE s’appuie sur une équipe composée du Coordinateur et de ses deux assistants en Gestion de Ressources Humaines et en Logistique, de 14 Leaders pairs éducateurs et de 154 pairs éducateurs repartis dans les 14 Clubs Infos Santé.

Le bon fonctionnement du CIEE/CCU passe par l’appui technique et matériel de ses partenaires tels que l’Université de Bangui, les Instituts d’enseignement supérieurs, Magis, Mission jésuite suisse, Mission jésuite de Nuremberg, CNLS, ONUSIDA,  UNICEF…

III. VISION ET PLAN D’ACTION POUR L’ANNEE 2017-2018

Les activités pour l’année 2017-2018 ont pour feuille de route le thème « Ma famille contre le SIDA ». Notre vision d’ensemble est de parvenir à exploiter les contours de cette thématique à travers les formations spirituelles, les conférences et les causeries. Les activités susmentionnées seront donc réalisées mais avec un accent particulier sur le thème choisi pour cette année.