Remise des certificats de fin de formation par le Nonce Apostolique au CCU de BANGUI

La communauté estudiantine des jésuites de Bangui a vécu une journée de liesse provenant de la remise des certificats au Centre Catholique Universitaire (CCU) par le Nonce Apostolique en RCA et au Tchad, Mgr SANTIAGO DE WIT GÚSMAN. Ainsi, le Samedi 28 avril 2018, le Centre Catholique Universitaire de Bangui a accueilli avec une ferveur particulière l’émissaire du Saint-Siège dans les républiques centrafricaine et tchadienne. Le plénipotentiaire du Pape, Mgr SANTIAGO DE WIT GÚSMAN, est venu communier à la joie du CCU et de ses étudiants d’anglais, de logistique et d’informatique parvenus au terme de leurs formations respectives. Ce jour marquait la remise solennelle des certificats aux heureux lauréats. Tout a commencé aux environs de 14h 30 avec l’accueil du Nonce Apostolique à travers un bouquet symbolique et un chant de bienvenue composé pour la circonstance par le Club Info Santé N°14 du Centre d’Information, d’Education et d’Ecoute du CCU (CIEE/CCU). Puis, place a été faite aux différentes interventions. Le Directeur du CCU de Bangui, le Père Barwendé Médard SANE a saisi l’opportunité pour accueillir le légat du Pape et tous les invités et à féliciter les différents lauréats. Il a aussi souligné l’importance particulière accordée aux formations au CCU. Ensuite, le responsable du CIEE/CCU, Jean-Pierre GANDAF WALLE, a pris la parole en son nom et au nom du Père Jules SOH Martial, chargé des formations au CCU, pour accueillir l’envoyé du Saint-Siège et tous les invités tout en soulignant la dimension de l’excellence et du davantage (MAGIS) exigée dans les différentes formations du CCU. Tout en félicitant les lauréats, il leur a rappelé la nécessité de bien mettre en valeur les compétences reçues de ces différents apprentissages. Par la suite, le représentant du corps professoral du CCU, monsieur ATANGANA NDOUMVE Christian, professeur d’informatique, a manifesté sa joie devant le représentant du pape et sa reconnaissance à l’égard du CCU pour les belles offres de formation. Et c’est dans la même direction qu’a abondé la porte-parole des lauréats du jour, mademoiselle MODOMTE Chéryl Bertile, lauréate en informatique.
Avant l’allocution de l’invité principal de la circonstance, les activités culturelles (sketch, interprétation musicale, défilé de mode, poème…) présentées par les pairs éducateurs du CIEE/CCU ont clôturé la vague d’accueil des invités. L’intervention du nonce apostolique se présente comme le message du Saint-Siège au monde universitaire de Bangui. Le légat du Pape a profité de cette occasion pour apprécier la qualité du travail déployé par les jésuites en Bangui. Il a manifesté sa joie d’être honoré en venant présider cette cérémonie. En s’inspirant de plusieurs allocutions et textes du Pape à l’égard des universitaires, l’envoyé du Saint-Siège a souligné que la formation et l’éducation peuvent être comprises à la lumière de l’expérience transformatrice vécue par les disciples d’Emmaüs. Toute formation nous fait passer par une sorte de déception, de tristesse et de désespoir vers une sorte de lumière qui procure la joie et l’espérance. Elle nous fait passer de l’obscurité à la lumière. Le monde universitaire doit à cet effet être le lieu de foisonnement de l’échange fructueux à travers une réelle solidarité. Pour cela, il faut viser le bien commun en outrepassant nos égoïsmes. Que les acquis des différentes formations soient mis en œuvre pour le bien de tous. Tout en nous accordant la bénédiction pascale, le plénipotentiaire du Pape a félicité les lauréats et les a encouragés à être des lumières à l’image de la véritable lumière pascale, Jésus-Christ.
C’est suite à cette intervention que la cérémonie est arrivée à son apothéose par la remise des certificats d’abord aux deux premiers de chaque classe par le Nonce Apostolique et puis à l’ensemble des lauréats. Cette liesse populaire s’est achevée par une agape fraternelle pour la plus grande gloire de DIEU.

Article écrit par  :  P. Jean-Pierre GANDAF WALLE, S.J.